Sophrologie

La sophrologie est une thérapie douce qui peut concerner les enfants comme les adolescents, les adultes et les personnes âgées, les femmes enceintes ou après l’accouchement.

  • Elle est une aide précieuse...
  • Pour gérer le stress, les émotions négatives (angoisses, mal-être, phobies, peurs...),
  • En cas d’épuisement physique, psychologique (burn-out…)
  • Pour aborder les périodes de changement important dans la vie personnelle ou professionnelle
  • Après un événement douloureux ou éprouvant: deuil, divorce, accident, maladie…
  • Pour aider à traiter certains problèmes médicaux (douleurs chroniques, asthme, migraines, spasmophilie, acouphènes…) ou psychologiques (tocs, addictions…)
  • Pour se préparer à une épreuve: examen, épreuve sportive, prise de parole ou spectacle face à un public…
  • Pour améliorer la confiance en soi, la mémoire, la concentration,

 

RESPIREZ, RESSENTEZ, EXPRIMEZ

 

RETROUVEZ L’HARMONIE

Grâce à la Sophrologie

 

Un temps pour vous

Développez : votre aptitude à vous détendre et à vous ressourcer

Gérez : votre stress, certaines phobies (par exemple, celle de l’avion, de l'eau)
ou addictions (notamment TABAC, ALCOOL,TROUBLES DE LA CONDUITE ALIMENTAIRE, DE L'HYPERPHAGIE BOULIMIQUE À L’ADDICTION ALIMENTAIRE, aux écrans)


Améliorez : votre confiance en vous, votre concentration, votre sommeil

Préparez : vos examens (brevet, baccalauréat, concours) et autres échéances (intervention orale, compétition, permis de conduire, …)

Le fondateur de la Sophrologie :

Alfonso Caycedo, né le 19 novembre 1932 à Bogota en Colombie et mort le 11 septembre 2017, est le fondateur de la sophrologie, qu'il nomme plus tard sophrologie caycédienne (racines grecques : (sôs/harmonie, phren/esprit, logos/science)

Après des études secondaires en Colombie, il se rend en Espagne et fait ses études universitaires à la Faculté de médecine de Madrid où il obtint le titre de docteur en médecine et en chirurgie.

Il se spécialise ensuite en psychiatrie et en neurologie sous la direction du professeur de psychiatrie espagnol le docteur López Ibor.

Il s’est inspiré des techniques orientales comme le Yoga, le Bouddhisme et le Zen. Il va inclure dans sa méthode la relaxation dynamique (RD) qui sont des mouvements associés à la respiration, et s’est également inspiré de l’hypnose, de la relaxation, de la neurologie, de la psychologie et de la phénoménologie.

La Sophrologie, c’est l’étude de l’harmonie de la conscience. Cette approche permet d’amener la personne à être en harmonie avec soi même, habiter son corps et établir une harmonie physique et psychique. La séance permet de mettre à profit tous les potentiels pour se projeter positivement dans une réalité constructive et un bien être constant.

L’objectif pour Caycédo est d’accéder à ce qu’il appelle l’état sophroliminal qui est un état modifié de la conscience, un état entre veille et sommeil.
la sophrologie est donc un ensemble de techniques, un travail sur la respiratoire, la contraction musculaire, la visualisation (s’imaginer, se représenter les choses) et c’est un domaine ou nous abordons différents champs d’application (préparation mentale pour passer des examens, pour gérer le stress, l’insomnie…)

Description d’une séance de sophrologie.

  1. Dialogue pré sophronique ou anamnèse.
    Moment d’échange entre le sophrologue et le sophronisé. Compréhension de la demande. Quel est l’objectif pour poser un protocole ?
     
  2. La relaxation dynamique.
    C’est la mise en mouvement du corps associé à la respiration. Il est important de ressentir les sensations après les mouvements. Chaque mouvement mobilise une partie du corps puis nous faisons une pause pour avoir et intégrer un ressenti. On est à l’écoute de son corps.
     
  3. L’induction.
    C’est le relâchement physique et mental pour atteindre le niveau sophroliminal. Il existe différentes inductions, cela dépend des intentions que je donne à ma séance.

    C’est une étape majeure dans le processus. Il faut installer le calme, la détente, pour se trouver dans une ambiance favorisante. Pendant l’induction nous fermons les yeux pour réduire notre champ de perception, pour nous concentrer plus facilement, cela permet de créer l’alliance.
     
  4. Le T.A.I.S.
    C’est le travail d’activation intra sophronique.

    Je travaille avec une intention particulière dans la séance. Il existe des pauses phroniques d’intégration qui sont des silences qui permettent d’intégrer les images.
     
  5. Reprise ou désophronisation.
    Reprise physique et mentale.
     
  6. Dialogue post sophronique ou phénodescription.
    Moment ou le sophronisé donne ses ressentis. Verbalisation des perceptions. Temps d’échange où le sophronisé exprime ses sensations.

Les différentes approches :

  • La gestion du stress
  • La douleur
  • Le deuil
  • La mémoire et la concentration
  • La préparation à l’accouchement
  • La sophrologie pour enfants et adolescents : à partir de 5 ans
  • Le sommeil
  • La gestion du poids
  • L’arrêt du tabac
  • Le sport