Le cerveau et le système nerveux

Un nombre important d'AVC affectant les personnes de moins de 65 ans sont causés par le tabac. 
Après avoir arrêté de fumer, le risque d'accident vasculaire cérébral diminue considérablement et après quelques années, il peut revenir presque au même niveau que quelqu'un qui n'a jamais fumé. 
Les personnes qui commencent à fumer à un jeune âge peuvent par la suite éprouver une altération des fonctions cérébrales, comme des difficultés de concentration. 
Le tabac altère également la capacité de mémoire, les capacités d'apprentissage et de réflexion. 
Le tabagisme augmente le risque de complications de la sclérose en plaques, de la maladie d'Alzheimer et de la démence vasculaire.