La musculature et l’ossature

Le monoxyde de carbone déplace partiellement l'oxygène dans le sang et empêche l'oxygène d'atteindre les cellules musculaires. Lorsque les muscles reçoivent moins d'oxygène, ils se fatiguent plus rapidement. Après quelques heures d'arrêt, le taux de monoxyde de carbone dans le sang baisse considérablement. En conséquence, les performances sportives sont améliorées. 
Fumer réduit progressivement la densité osseuse tout au long de la vie. Cela favorise l'ostéoporose, en particulier chez les femmes âgées. Le tabagisme augmente également le risque de fracture de la hanche chez les hommes et les femmes.